APPROCHE

Méthode

Romain utilise une méthode parfaitement adaptée à l'enseignement moderne du chant. Son approche s'appuie sur la technique qui lui a été enseignée et sur son expérience personnelle. Tout en se basant sur les connaissances actuelles du fonctionnement de la voix (connaissances anatomiques, physiologiques et phonétiques), sa méthode reprend certains grands principes de la tradition du Bel Canto.
Il s'agit d'utiliser des outils, des exercices qui permettent d'optimiser les capacités vocales de chacun et cela quel que soit le style de chant (rock, lyrique, jazz, pop, soul,…). Le travail de la technique vocale s'avère aussi fructueux pour les orateurs tels que les comédiens ou les conférenciers afin de parfaire leurs élocutions.
Cette approche permet aussi de rééduquer des voix endommagées par du malmenage vocal. Une mauvaise utilisation de sa voix peut limiter ou compromettre une carrière, voir même conduire à des interventions médicales. Il est donc important d'apprendre comment chanter en maintenant une émission vocale optimum et saine.

La production des sons: la phonation

larynx, voix, chant, cordes vocales

La phonation est un processus complexe qui fait intervenir différents organes, différents muscles ainsi que le système nerveux central qui représente le centre de commande.
Le larynx est un des organes essentiels à la phonation, il est le siège de la production du son. Le larynx est composé de cartilages, membranes, ligaments et muscles. A l'intérieur du larynx se trouvent les plis vocaux ou cordes vocales. Lors de la phonation l'air provenant des poumons est envoyé au niveau des cordes vocales qui entrent en vibration. L'air qui s'échappe alors des cordes vocales lors de leurs phases d'ouvertures crée les ondes sonores. Ces ondes sonores sont ensuite modifiées au niveau des zones de résonance constituées par les espaces situés au dessus du larynx. Ce phénomène va contribuer à créer l'identité vocale de chacun, le timbre de la voix.
On trouve deux types de muscles au niveau du larynx. Les muscles extrinsèques et les muscles intrinsèques. Les muscles extrinsèques sont les muscles suspenseurs du larynx qui s'activent par exemple lors du phénomène de déglutition. Ils font monter le larynx pour permettre l'ouverture de l'oesophage et pour éviter de faire passer le bol alimentaire au niveau de la trachée. Les muscles extrinsèques s'activent peu lorsque l'on parle calmement et confortablement. Le larynx reste alors dans une position relativement stable, médiane et équilibrée. C'est une position confortable pour chanter.
Lors de la phonation les muscles intrinsèques du larynx s'activent. Ils permettent de faire varier la contraction et la tension des cordes vocales pour s'adapter aux exigences de hauteur et d'intensité sonore.
Certaines mauvaises habitudes de chant conduisent à utiliser les muscles extrinsèques du larynx afin de contrôler la voix aux dépens de l'activité des muscles intrinsèques. Le son en devient déséquilibré et laborieux. Des sensations de serrage et d'inconfort en surviennent et la négociation des changements de registres est perturbée.

Objectifs & principe

Un des objectifs est de vous amener à chanter de manière aussi confortable que lorsque vous parlez calmement et cela sur l'ensemble de votre tessiture. La méthode mise à votre disposition vous préparera au mieux vocalement et lorsque vous aurez à chanter une chanson vous permettra progressivement de ne vous concentrer plus que sur votre interprétation.
Les exercices de chant :

  • permettent la mise en place d'un bon équilibre entre le volume d'air expiré pour créer le son et l'ajustement des cordes vocales.
  • interviennent pour limiter l'action des muscles extrinsèques du larynx afin de conserver un larynx en position détendue et relativement stable sur toute l'étendue de la voix.

Il en résultera une voix produite sans effort, homogène et connectée (pas de coupure ni de changement de qualité sonore) sur l'ensemble des registres des extrêmes graves jusqu'aux extrêmes aigus.