BLOG

La musique populaire anglo-saxonne

23/11/2017 par R.Mourguet                                                                                                                                                                                 

Si vous aimez et souhaitez explorer la musique populaire anglo-saxonne des années 60 à aujourd'hui, voici le lien vers le blog d'OldClaude. Parmi quelques classiques, vous découvrirez surement des chansons que vous ne connaissiez pas. Le Blog d'OldClaude 

Artiste à découvrir: Anne Stoïkovitch

05/06/2017 par R.Mourguet

Je vous invite à découvrir les reprises de Anne Stoïkovitch, chanteuse qui puise ses influences notamment dans la musique rock.

Des chanteurs qui s'exercent

16/06/2016 par R.Mourguet 

Quel que soit leur style musical, les chanteurs ont recours à des exercices vocaux afin de s’entraîner. C’est un moyen utile pour apprendre à maîtriser toutes les capacités de sa voix et qui permet de se maintenir en forme vocalement. Les exercices employés sont choisis de manière ciblée en fonction des besoins de la personne. 

Voici quelques liens intéressants:

- Michael Jackson en 1994 s’entraînant avec son coach vocal Seth Riggs. Il s’agit d’une séance effectuée à distance par téléphone:

 https://www.youtube.com/watch?v=gJAR7WITvwI  

- Celine Dion qui s’exerce avant un enregistrement en studio:

 https://www.youtube.com/watch?v=nAnYYNFH8p8 

- Natalie Dessay en rééducation vocale ; travail de la voix chantée et de la voix parlée:

https://www.youtube.com/watch?v=HTFjxTGNn5c

- Extrait d’une master class de Luciano Pavarotti. Il évoque l’intérêt de modifier légèrement les voyelles dans l’aigu (au niveau des passages). C’est abordé sous le concept de la couverture du son: 

https://www.youtube.com/watch?v=uo6dDQiBGyI 


Echauffement vocal

07/04/2015 par R.Mourguet

Je vous propose ici deux exercices pour faire un échauffement vocal. Ces exercices sont assez généralistes et pourront convenir à la plupart d'entre vous. 
Pour le premier, il s'agit des trilles de lèvres. On fait vibrer les lèvres sous une pression d'air relativement constante (comme pour imiter le bruit d'un moteur). Il est important de rechercher la détente.
Dans le deuxième exercice on utilise le son "wi". On recherche là aussi la détente ainsi qu'une homogénéité dans les transitions entre les aigus et les graves.
Sur l'enregistrement, vous pourrez chanter en suivant la voix au début de chaque exercice puis continuerez seul aidé du piano. Pour les voix masculines cela correspond à la séquence de 00:00 à 01:55, pour les voix féminines c'est à partir de 1:55.

Les fonctions des cordes vocales

02/09/2014 par R.Mourguet

Les cordes vocales (voir images à droite) interviennent dans trois fonctions principales. 
La plus importante est une fonction vitale et réflexe de protection des voies respiratoires. Les cordes vocales avec le larynx dans son intégrité jouent le rôle d’un sphincter. En se fermant les cordes vocales empêchent l’entrée de corps étrangers vers les poumons notamment lors de la déglutition afin d’éviter les fausses routes. 
La deuxième fonction des cordes vocales est de permettre la fixation thoracique en apnée inspiratoire. Cela se produit lorsque l’on veut réaliser un effort assez important comme soulever un objet lourd ou pousser. Les cordes vocales se ferment afin d’emprisonner l’air dans les poumons, la cage thoracique est alors maintenue dans une position qui permet de soutenir l’effort musculaire. 
La troisième fonction des cordes vocales est de rendre possible la phonation, la parole et le chant. Pour l’organisme c’est la fonction la moins importante et la moins privilégiée des trois car ce n’est pas une fonction vitale. Par exemple, si des sécrétions se retrouvent sur les cordes vocales d’une personne qui est en train de parler ou de chanter celle-ci va tout de suite avoir envie de tousser. Ses paroles seront alors gênées voir interrompues. 
Il faut noter que l’acquisition du langage n’est pas quelque chose d’inné mais que cela se fait par apprentissage. C’est en grande partie aussi vrai pour le chant qui représente une des expressions permise grâce à l’acquisition du langage. On entrevoit ici toute la marge de manœuvre qu’il peut y avoir dans l’éducation et le développement d’une voix grâce à l'entraînement.


Artiste à découvrir: Patrick Kutscha

13/01/2014, mis à jour en 2017 par R.Mourguet

Je vous invite à découvrir Patrick Kutscha, talentueux chanteur, pianiste, auteur et compositeur. Il a sorti différents EP.  
Dernier album: Musikus

www.patrickkutscha.com

La classification des voix

2/02/2013 par R.Mourguet

Le timbre d'une voix et sa hauteur fondamentale vont être façonnés par la structure et la taille des différents éléments constituants l'appareil vocal. Entre chaque individu, on rencontre une variation de la taille du larynx, des cordes vocales et de l'espace sus-glottique. Prenons l'exemple des cordes vocales. Les femmes ont des cordes vocales d'une longueur comprise entre 12,5mm et 17,5mm. Les hommes ont des cordes vocales d'une longueur comprise entre 17,5mm et 25mm. Plus les cordes vocales sont longues plus la voix est grave (hauteur fondamentale). Les variations entre les voix ont conduit à créer une classification pour la voix des chanteurs. Voici les tessitures moyennes associées aux principales catégories vocales: (Notations suivant la convention française: la de 440 Hz noté la3)

  • Voix d'hommes: basse: de mi1 à sol3, baryton: de sol1 à si3ténor: de do2 à mi4.
  • Voix de femmes: alto: de do2 à do5mezzo-soprano: de sol2 à mib5soprano: de sol2 à fa5.

Dans l'étude du chant il est important de ne pas catégoriser une voix trop tôt avant de savoir ce qu'elle est capable de faire. Le chanteur doit avoir acquis une certaine maturité technique et avoir pu explorer l'ensemble de ses registres. La hauteur de la voix parlée, le timbre, les zones de confort sont autant d'éléments qui peuvent aider à classifier une voix. Souvent une voix avancée techniquement est une voix large en étendue. Par ailleurs, il y a des zones de recouvrement entre les différentes catégories vocales. Il peut alors être assez subtil d'effectuer une classification.


Le vibrato

26/09/2012 par R.Mourguet

Le vibrato est un élément caractéristique de la voix chantée. Il correspond à une variation de la hauteur d'une note (de ¼ à ½ ton) de façon périodique suivant une fréquence comprise entre 4 et 6Hz. Le vibrato apporte de l'intensité et de la diversité dans le chant. Il est plus ou moins employé en fonction du style. Dans le chant classique le vibrato est utilisé constamment en étant associé aux sons liés. Il permet à la voix de mieux être entendue et de passer par-dessus l'orchestre. En musique pop ou rock il n'est pas employé tout le temps. Des sons tenus peuvent être chantés sans vibrato. Avec une tenue de note on peut avoir un son droit, un son avec vibrato ou un mélange des deux comme parfois dans le jazz où un son tenu peut être chanté droit puis terminé avec un vibrato. Lorsque la voix est produite de manière équilibrée le vibrato à tendance à se produire naturellement. Certains exercices peuvent néanmoins l'encourager et permettre de le maîtriser. En voici un: dans le grave ou le médium de votre voix, prenez la voyelle [i] et faites des oscillations de notes en chantant un intervalle d'une seconde mineure (par exemple do# avec ré). Après quelques oscillations tenez un peu la note avant de terminer le son.

Améliorer son interprétation

26/06/2012 par R.Mourguet

La maîtrise de la technique vocale est primordiale pour que le chanteur est suffisamment confiance en sa voix et qu'il puisse se concentrer sur son interprétation. Une fois qu'un morceau est en place au niveau technique alors vient le temps de l'interprétation. D'une chanson on peut dégager une histoire, un(des) personnage(s), une ambiance appuyée par la musique et les arrangements. Voici quelques astuces pour bien s'imprégner d'un morceau :

  • Il est important de bien comprendre les paroles. Si le morceau est en langue étrangère, n'hésitez pas à traduire chaque mot. Si la chanson est dans votre langue maternelle, prenez le temps de lire chaque ligne sans chanter. Cela permet de mieux s'imprégner du sens. Si il y a des figures de style (métaphores…) vous pouvez les reformuler avec vos propres mots.
  • Dégagez un sens global de la chanson. Est-ce en accord et renforcé par l'ambiance créée par la musique ? Ou au contraire est-ce atténué par celle-ci ?
  • Pourquoi ne pas imaginer un passé à l'histoire qui est relatée dans la chanson ? Cela peut permettre d'être plus sensible à l'évolution de la situation le long du morceau.
  • Enfin, qui est le personnage principal (vous l'incarnerez en chantant) ? Quel est son tempérament ? Quelle est sa situation ? A qui s'adresse-t-il ?

En ayant cela en tête, vous allez non seulement chanter le morceau mais en même temps raconter une histoire. De manière naturelle votre voix sera plus expressive et transmettra de l'émotion.


Peut-on chanter malgré un rhume ?

15/03/2012 par R.Mourguet

Une infection banale du nez et/ou de la gorge comme un rhume peut rapidement devenir problématique pour le chanteur. Quand cela est possible, il vaut mieux éviter de chanter. A cause de l'infection, les sensations internes sont changées. Les muqueuses sont irritées, il y a des modifications au niveau des tissus constituant les cordes vocales. Dans ces conditions la voix ne répond pas comme habituellement et l'on risque de malmener ses cordes vocales.
En moyenne, les symptômes d'un rhume durent entre 5 et 7 jours. Si ils persistent ou s'empirent il vaut mieux consulter son médecin afin de ne pas laisser s'installer une infection qui pourrait devenir beaucoup plus sévère.
La toux est un symptôme souvent présent lors des infections ORL. C'est un mécanisme nécessaire permettant de dégager les voies aériennes. Néanmoins, une toux persistante représente un danger pour la santé vocale. Durant le phénomène de toux les cordes vocales s'entrechoquent rudement et de manière répétée. Cela contribue à maintenir une irritation.
"S'éclaircir la gorge" trop souvent et fortement peut aussi engendrer une irritation des cordes vocales. Cela favorise encore plus la sécrétion de mucus. Il sera donc préférable de s'éclaircir la gorge de manière silencieuse, par exemple en faisant une brève expiration puis en avalant sa salive juste après.